Écrire, pourquoi ?

« Écrire pour retoucher, revoir, réparer, réajuster, recomposer.

Écrire pour revenir. Encore et toujours.
Pour rendre visite aux balbutiements, aux fissures, aux tremblements, aux éblouissement.
Être pile là où on a perdu la voix.
Regarder la stupéfaction, la vêtir, la mettre en scène, la draper, lui offrir des listes infinies de rôles, de masques, de gestes, de couleurs.
Écrire pour être enfin son propre labyrinthe.
Pour le goût du vertige. Pour sauter dans le vide sans mourir.
Pour dire non. Pour désobéir à la chronologie.
Écrire pour se cacher, se perdre, se blottir.
Pour ne pas être soi. Pour respirer mieux.
Écrire pour inviter. Pour être ensemble. Pour le plaisir de faire face. »

Ainsi répondit Colette Fellous avec 41 auteurs, à la question Écrire, pourquoi ? posée par Catherine Flohic alors créant les Éditions Argol.


Fellous - Kiefer

5 réflexions sur “Écrire, pourquoi ?

  1. merci de tes portes ouvertes tout grand sur l’écriture, ses plis et replis hasardeux et infinis.
    Christine Gilles

  2. Ecrire, pourquoi ?
    Et répondre pour qui ? … Moi j’aime la réponse et aussi cette chance de pouvoir la lire grâce à toi.

  3. Ecrire, pour partager, pour libérer,
    pour donner sens à nos pensés,
    pour leur permettre de cheminer,
    voyager et devenir,
    nous écrire un avenir,
    la magie des mots,
    l’émotion des maux…

  4. Ecrire pour s’épanouir, pour exploiter ses sentiments, pour sortir de l’inconnu, pour donner une empreinte à votre vie…

Poster votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s