Écrire une évocation par e-mail

Rôder autour de l’âme d’une personne par l’écriture

    « Les romans se penchent sur l’énigme du moi. Qu’est-ce que le moi, par quoi le moi peut-il être saisi ? Rendre un personnage vivant signifie : aller jusqu’au bout de quelques situations, de quelques motifs, voir de quelques mots dont il est pétri : rien de plus… » Milan Kundera, « L’art du Roman ».
Vous

L’atelier vous accueille si vous désirez explorer la vie d’une personne qui a compté pour vous – qu’il s’agisse de la vie de l’un de vos proches, ou de celle d’une personne qui vous a transmis des valeurs, ou une vision du monde, importantes pour vous (passeurs, artistes, hommes ou femmes dont vous admirez la posture ou l’œuvre…) : aussi bien celles et ceux qui ont occupé avec éclat le devant de la scène que celles et ceux qui ne sont présents que sur notre scène intérieure.

L’atelier

Leur existence nous échappe. Pour la dire, il faut passer par la fiction. Une fiction née de la contemplation d’un visage, ou de l’empreinte d’une présence… Une évocation irriguée par les traces inscrites dans votre mémoire.

Voir, ici, rôder autour d’une âme ?

Nous nous inspirerons de l’esprit de la collection L’un et l’autre, autrefois dirigée, chez Gallimard, par Jean-Bertrand Pontalis : « Écrire des vies, mais telles que la mémoire les invente, que notre imagination les recrée, qu’une passion les anime. Des récits subjectifs, à mille lieux de la biographie traditionnelle. Aussi bien ceux qui ont occupé avec éclat le devant de la scène que ceux qui ne sont présents que sur notre scène intérieure. »

Le dispositif

Chaque proposition d’écriture vous invite à avancer dans l’élaboration de votre histoire, étape après étape.
Vous trouvez, chez vous, le lieu et le moment que vous consacrez à l’écriture. Nous fixons ensemble la périodicité de nos échanges afin que votre écriture s’inscrive dans un cadre régulier.
Après l’avoir écrit, vous m’envoyez votre texte : le texte né du dialogue avec ma proposition.
Je vous envoie alors mes retours par écrit, avec la proposition suivante.
Ainsi posons-nous, pierre après pierre, les fondations de votre projet d’évocation.

Cheminement de l’atelier
  • Portrait – rendre un personnage vivant dans un texte
  • Quelques mots dont le personnage est pétri : restituer les traces inscrites dans la mémoire par la présence et la vie de l’autre
  • Traces dans la mémoire, empreinte du personnage – comment les saisir, comment les transmettre ?
  • Caractérisation du personnage – geste, présence au monde
  • Transmission, héritage, influences – cet autre vivant en soi
  • Un cheminement de vie ponctué par des choix, des étapes
  • Présence du narrateur dans le récit – voix et posture
  • Raconter l’histoire ? Écrire l’évocation

Les modalités pratiques

Retour à la page des ateliers
Retour à la page des ateliers et formations par e-mail