Trajets dans l’atelier

Chemin faisant, dans l’atelier Trouver sa voie dans l’écriture

On explore la foisonnante diversité des formes, on joue avec les points de vues, on donne voix à des narrateurs, on invente des personnages et des vies, on apprend comment les rendre vivants, on voyage dans ses expériences pour dire le monde et ce qui nous tient à cœur… On s’approche, autant qu’il est possible, et pas à pas, de ses propres territoires dans l’écriture.

Explorer

L’écoute favorable, le cadre soutenant, permettent que chacun fraye sa voie en confiance. L’exploration se fait en dialogue avec la littérature qui s’écrit aujourd’hui.
« J’ai l’impression d’avoir ouvert un immense coffre aux trésors. »
« L’atelier est un chaudron enthousiasmant et fructueux. »
« La bienveillance permet la créativité. »
« L’atelier est un lieu très dynamisant pour son écriture et pour soi-même. »
« Pendant le week-end ça ébulitionne, ça passe très vite, toujours la même émotion – partager, écouter. »
« Un lieu accueillant. Une invitation à rêver et écrire et écouter les autres. Un espace surprenant. »
« Le cadre est ferme, il permet le foisonnement. Quelle diversité !  »
« Les textes des autres me montrent que je peux faire autrement. »
« C’est joyeux, écrire ; on jongle avec les mots. »
« Claire sait attraper chez chacun le petit truc qui est une clé pour soutenir le désir d’aller plus loin. »

Trouver ses territoires

Les écritures deviennent plus personnelles, plus investies. Chacun avance en recherche des thèmes qui nourriront sa singularité et son style.
« Il y a quelque chose qui existe dans notre écriture que les autres voient. »
« L’aspect technique m’a beaucoup apporté aussi : ma difficulté à écrire vient du fait que je me retrouve souvent sans outils. »
« J’aime être surprise, et la progression qui permet d’écrire étape après étape ouvre des portes, je vais où je n’irais pas seule, je commence à faire des projets. »
« Immersion dans l’inconnu, cadre bienveillant, découverte et portes ouvertes. On apprend plein de choses sur l’écriture. »
« J’aime découvrir l’écart entre ce que je cherchais à dire et ce que les autres lisent. »
« Un beau voyage entre soi et les autres. »

Faire des projets

L’atelier devient le lieu où l’on envisage la place de l’écriture dans sa vie. On fait des projets.
« L’écriture est à côté de moi maintenant. »
« Je découvre que j’aime m’inspirer du vrai pour en faire autre chose. »
« La sécurité du cadre est importante, elle renvoie à soi-même. C’est un processus d’humilité et de surprise, une découverte qui ouvre les possibles pour traiter mes propres sujets. »
« On construit un texte en posant des briques l’une après l’autre, on devient capable. »
« J’adore ce bain de littérature, les digues s’ouvrent, quel plaisir, quelle qualité. »
« On écrit avec la littérature qui s’écrit aujourd’hui, c’est passionnant. Je lis autrement depuis que je viens dans l’atelier. »
« L’atelier me fait advenir dans l’écriture. C’est un engagement rare. »

 

GE Deborg pentes psychogéographiques de la rérive et localisation d'unités d'ambriance

 

Aller à la page des formations et ateliers : c’est par ici

 

Une réflexion sur “Trajets dans l’atelier

  1. Pingback: Oser les ateliers | ateliers claire lecoeur

Poster votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s