Absence

Un ami disparaît

Pierre Bernard tricotait des formes étranges.

Pierre Bernard
Il lui est arrivé d’écrire sur son travail. Lisant ce qu’il écrivait de son processus de création, j’ai pensé à l’écriture – ce qu’elle inscrit de notre présence au monde.

Pierre Bernard
Présence
« Lorsque l’on tricote, l’action se passe sur une surface très petite, de l’ordre de quelques mm2, ce qui est peu par rapport à la surface de notre corps. Il y a une forme de triangulation entre les mains qui ressentent, les yeux qui regardent les mains au travail et l’esprit qui reste vigilant et conduit l’opération. Le corps est comme fixé d’une manière ponctuelle par le travail en cours mais il est en même temps libéré à partir et au-delà de ce point focal.
Il me semble que cette présence (…) étend ses qualités au fond de soi en nous installant dans une disponibilité élargie au monde. Présence en même temps flottante et tendue. »
© Pierre Bernard

Pierre Bernard Pierre Bernard

Toutes ces mailles comme autant d’inscriptions ; tous ces ouvrages comme autant de traces de sa présence.

Pierre Bernard

 

 

Aujourd’hui, Pierre s’est retiré du monde. Son œuvre subsiste.

 

Elle attend votre visite, ici :
Transformes

 

 

Poster votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s