Écrire autour des Buttes Chaumont

Un atelier dans le Nord Est parisien

Écrire les paysages si variés du parc des Buttes Chaumont, ce jardin au cœur de la cité, ses pentes et ses arbres et ses ouvertures sur la ville — un havre de nature vivante dans la grande agitation citadine.

Écrire les arbres majestueux, le ciel si proche, les méandres des chemins qui enlacent le lac, s’en éloignent vers les grands hêtres pourpres et le Rosa Bonheur, ou vers le Chalet du lac et le ruisseau alpin, ou encore s’élèvent, au centre du lac, jusqu’au temple de la Sybille au sommet des falaises façon Etretat ?

Écrire la foule joyeuse et bigarrée qui envahit les pelouses dès les premiers soleils, les groupes, les bandes, les couples — les liseurs, les rêveurs, les jongleurs ?

Écrire l’esthétique toute en lignes courbes du lieu, la plastique de l’espace – les changements permanents de point de vue, les perspectives et volumes, l’usage de la lumière et de ses variations, le jeu sur les atmosphères ?

Écrire l’effet pacifiant de cette nature créée de toute pièce et transmise à travers le temps ? Ce jardin paysage où l’art dialogue avec la nature, où les hommes et les femmes de la ville cohabitent de façon pacifique, sont ensemble autrement ?

Saisir quelques unes des sensations nées de nos déambulations.
Puis pousser nos pas plus loin, vers le parc de Belleville ou le canal de l’Ourcq par exemple, et d’autres destinations après l’hiver.
Penser-rêver ces coins du monde.

écrire aux buttes chaumont

Trouver les ateliers : c’est par ici