Petites formes

« On court, on fait des photos. On regarde les animaux, les fleurs nouvelles. On célèbre. » Leslie Kaplan, Le livre des ciels

Vous

L’atelier vous accueille si vous aimez écrire, quelles que soient vos pratiques d’écriture, et désirez bénéficier de l’expérience vivifiante de l’atelier.

Cet atelier vous invite à découvrir le plaisir de l’écriture de cueillette en explorant l’art du fragment.

L’atelier

L’atelier est un lieu d’exploration, un laboratoire. Avec les mots on cherche – le mot juste, celui qui servira l’image, ou l’idée, ou l’émotion qui a poussé à écrire –, on cherche les mots puis la phrase – le rythme de la phrase, sa musique, le sens –, on aimerait que les mots s’approchent de ce quelque chose, en soi, qui demande à être écrit.

On cherche sa voie en suivant le chemin des mots sur la page, on traque le monde en soi, l’alentour, le vivant des choses, le surgissement d’une voix, un micro-événement, une apparition, une émotion un matin, des bribes de sa vie dans le monde comme il va.

La petite forme, art de la saisie et de l’esquisse, s’approche du travail du peintre, aiguisant tant le regard que l’écriture elle-même. La petite forme demande aussi de travailler la matière saisie comme on pétrit une terre, ou plutôt comme on taille une pierre, avec précision, avec patience… jusqu’à atteindre la musicalité qui rendra une atmosphère, une respiration, un rythme – et fera vibrer les silences (les blancs) entre les fragments.

Ainsi ouvrirons-nous quelques unes des portes de la maison des fragments : nous découvrirons le plaisir et le travail de la forme, chacun inventant ses propres chemins vers les lecteurs du groupe. En trois jours, nous verrons se dessiner des territoires personnels et des thèmes et, peut-être, des esthétiques singulières du fragment.

Les modalités pratiques