Écrire avec Anne Dufourmantelle

L’atelier vous invite à méditer notre monde et inventer des personnages en dialogue avec l’œuvre d’Anne Dufourmantelle.

Pendant trois jours, vous bénéficiez d’un cadre d’écriture vivifiant, d’un accompagnement professionnel et de l’écoute de lecteurs favorables et avertis.

Vous

Il n’est pas nécessaire de connaître toute l’œuvre d’Anne Dufourmantelle pour s’inscrire — il est préférable d’avoir lu au moins l’un de ses livres avant l’atelier.
Il n’est pas non plus nécessaire d’être familier.e de la pratique de la psychanalyse ou de la pensée philosophique pour venir écrire dans l’atelier — mais il faut aimer écrire, et lire, et désirer questionner la vie et le monde en espérant l’inattendu qui naît de la pratique d’écriture.

Voir ici le récit du premier atelier que j’avais donné autour de l’œuvre d’Anne

    « La pensée est d’abord une hospitalité de l’intelligence du monde et de la vie. Un devenir secret du monde. » Anne Dufourmantelle, Défense du secret

Découvrir ici un aperçu de l’œuvre d’Anne Dufourmantelle

L’atelier

Cet atelier est une invitation à écrire non pas dans le ciel des idées, mais à hauteur de femme, ou d’homme, des méditations sensibles sur notre temps et sur la vie en dialogue avec la lecture d’extraits choisis des livres d’Anne Dufourmantelle.

Voir ici comment est née l’idée de cet atelier

Histoires de secrets, histoires de douceur, histoires de risques… Nous chercherons comment les thèmes d’Anne viendront irriguer les méditations et les personnages qui naîtront du travail de l’atelier.

Voir ici Prendre soin des écritures avec Anne

Lire, écrire. De la lecture, Anne Dufourmantelle disait qu’elle invite à « entrer dans cette zone de ravissement où ce qui est affecté nous échappe absolument. » Or l’écriture, elle aussi, nous échappe lorsqu’on se laisse porter, ou traverser, par la prolifération de sens qui naît progressivement de l’usage des mots. L’écriture agit comme un révélateur, elle donne forme à des pensées que nous ne connaissions pas avant d’écrire.

    « Contre l’étrangeté du monde, l’écrivain invente un langage pour traduire l’intraduisible, pour faire entendre l’innommable et tenter d’y inscrire une forme nouvelle. Ainsi naît une langue à soi, pour paraphraser Virginia Woolf, une enceinte particulière où le sujet à l’abri pour un temps a négocié son passage dans la tourmente du réel », écrit Anne Dufourmantelle dans Éloge du risque.

L’atelier est lui aussi un abri où l’on donne temps et soin à ces pensées qui ne naissent qu’en écrivant. Il dégage l’espace qui permet réflexion, partage, recherche, énonciation. L’atelier donne le temps du cheminement, pas à pas, à tâtons, vers ce qu’on cherche à dire — qu’on ne savait pas savoir avant de se mettre à écrire.

Modalités pratiques
  • Présentation de la formation et inscription : c’est ici
  • Groupe : entre 5 et 7 personnes en fonction des directives sanitaires.
  • Du 15 au 17 février 2021 de 10h à 17h.
  • Lieu : à Saint Germain-en-Laye, terminus du RER A
  • Tarifs : 300 € (réduit : 270 €) – Arrhes : 90 € — [Formation professionnelle, après convention : 600 €]

Retour à la page ateliers

Les Ateliers Claire Lecoeur sont désormais référencés dans le Datadock, ce qui vous permet de demander la prise en charge d’une formation dans le cadre du plan de formation de votre entreprise, en lien avec l’OPCA qui recueille les fonds de formation